Allemagne / La tradition du Grünkohl Tour

Retrouvez mon récit sur Le Fil Rouge !

Il est en l’Allemagne une tradition étrange, surtout au nord du pays.

Une tradition méconnue du grand public mais qui commence à faire parler d’elle et qui se nomme le Grünkohl Tour (à prononcer grune kole tour). C’est à dire? “Grün” veut dire vert et “Kohl” signifie le chou (le légume). Littéralement, le Grünkohl Tour est le “tour du chou vert”! Etrange n’est-ce pas? Accrochez-vous, il ne s’agit pas d’une déambulation de centaines de petits choux verts en ville!

C’est encore mieux que ca.

Le concept: Un chariot rempli d’alcool, à manger et de la musique !

Si vous voyez de Février à Avril des bandes de joyeux lurons déambuler en ville ou à la campagne avec un chariot en bois rempli de boissons (principalement de l’alcool) de quoi manger, de quoi s’abriter du vent et de la pluie, de la musique, il s’agit certainement des victimes du Grünkohl Tour! Le principal élément de cette célébration est le chariot. Fabriqués et customisés par les participants eux-mêmes, le chariot est l’accessoire indispensable au Grünkohl Tour.

19747889_10213515652742603_1200946008_o

Certains redoublent d’effort et d’ingéniosité pour construire le leur. D’autres sont simples mais restent pratiques. Deutsche Qualität!

Sur les chariots les plus élaborés, on trouvera souvent un abri et du charbon afin d’y faire flamber un feu pour se réchauffer. Mais on peut aussi trouver des cales-verres parfaitement taillés et sciés dans le bois, sans parler de ceux qui construisent carrément un mini-bar adapté aux bouteilles à pression!

Il suffit d’ouvrir le robinet (oui oui le robinet!).

Le chariot comprend bien entendu aussi un abri à enceintes et sono pour accueillir la stéréo. Bien pensé, le coin musique est toujours préservé des dégâts climatiques.

Le tout construit en bois et métal et surmonté d’une bâche qui peut également se déplier pour protéger les participants des intempéries.

 Le chariot, réutilisable pour d’autres occasions !

Il n’est d’ailleurs pas rare de voir que les allemands trouvent toujours une autre occasion de sortir leur chariot. Si ce n’est pas la saison du chou vert, ils feront le même rituel pour la fête des pères, ou pour le nouvel an.

Fêter le chou est une occasion de plus.

 Un peu d’histoire:

Dans le nord de l’Allemagne, près des villes de Oldenburg et Brême, manger des feuilles de chou frisés et bouillies est une rite qui remonte au 16ème siècle.

Mais à l’époque, les mangeurs se rencontraient dans des locaux, bien au chaud, pour déguster leurs légumes… et boire un verre !

Ce n’est qu’au milieu du 19ème siècle que le fait de se déplacer pour manger du chou en groupe, est devenu est phénomène plus organisé.

Mais pourquoi? Légume populaire dans cette région, le chou se cultive entre Février et Avril et pour célébrer sa récolte, on aime boire un verre ou deux avant de se rendre au restaurant (spécialisé en chou) du coin pour y dîner une bonne assiette de chou bouilli. Les Allemands savent boire et le font depuis toujours.

Si au début, le Grünkohl Tour était réservé à la bourgeoisie masculine, le phénomène se popularise pour s’ouvrir des années plus tard à des hommes issus de milieu plus modeste mais aussi aux femmes les plus téméraires.

Où ?

On déambule donc en ville ou en campagne, pour boire avant de se rendre au restaurant et se caler l’estomac. C’est aussi simple que ca! Pour les plus récalcitrants, le chou bouilli s’accompagne souvent de pommes de terre et de viande (ragoût et saucisses).

 

19894278_10213515652702602_161622510_n


Aujourd’hui le Grünkohl Tour est devenu une tradition indémodable dans le Nord du pays. On commence même à observer cette célébration dans le reste de l’Allemagne.

Certains font tout de même le voyage jusqu’en mer du nord uniquement dans le but de célébrer le Grünkohl Tour!

Célébré par jeunes et moins jeunes, on le fête en famille, avec enfants et grands-parents. (Il n’est d’ailleurs pas rare de voir des mamies avec des verres de Schnaps à la main …)

 

A la vôtre!


19758191_10213515777665726_97994209_n

Retrouvez mon récit et bien d’autres sur Le Fil Rouge !

Le Fil Rouge, c’est quoi ?

Un blog qui a pour mission de:

1) stimuler la curiosité des lecteurs souvent trop endormie
2) combattre les idées-reçues sur un pays ou une société
Pour se faire, ils écrivent des articles sur des sujets insolites qui mettent en avant les aspects méconnus d’un pays …

Alors, çela vous donne envie ? Connaissez vous cette tradition ?


5 réflexions sur “Allemagne / La tradition du Grünkohl Tour

  1. Assistante de français il y a 20 ans de ça dans le nord de l’Allemagne, il y avait lors des marchés de Noël les fameux « Grünkohl und Pinkel (avec le Glühwein, vin chaud aux épices) ». Le ménage des odeurs était décapant !! 😀
    Pour ma bande de potes Erasmus, c’était connu sous l’expression « j’avais tellement envie de vomir que j’en ai les larmes aux yeux !! »

    J'aime

  2. les chariots je n’ai pas encore eu l’occasion de les croiser pour le Grünkohl Tour mais pour le Manner’s Tag à Dresde, ils étaient de sortis !!!
    Sacrée expérience que de voir fêter la fête des pères de cette manière

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s